Vous êtes ici

La rédaction Yonder, Le mercredi 09 décembre 2020
En partenariat avec logo serre chevalier
Sponsorisé

Serre Chevalier Vallée Briançon, paradis blanc le plus vert des Alpes

À près de 80 ans, Serre Chevalier est l'une des plus anciennes destinations de ski des Alpes, aux portes du Parc National des Écrins et de Briançon. Plus grand domaine skiable des Alpes du Sud, on fonce à Serre Chevalier Vallée Briançon pour goûter au trio soleil, enneigement et engagement écologique avant-gardiste à la montagne.
  • Même sans skier, on découvre les merveilles des sommets lors de randonnées à couper le souffle © Laura Peythieu
    Même sans skier, on découvre les merveilles des sommets lors de randonnées à couper le souffle © Laura Peythieu
  • La Vallée de Serre Chevalier en hiver, enneigement garanti ! © Laura Peythieu
    La Vallée de Serre Chevalier en hiver, enneigement garanti ! © Laura Peythieu
  • L'hiver, la neige recouvre les remparts Vauban de la ville de Briançon, classés au Patrimoine mondial par l'UNESCO © Office de Tourisme Serre Chevalier
    L'hiver, la neige recouvre les remparts Vauban de la ville de Briançon, classés au Patrimoine mondial par l'UNESCO © Office de Tourisme Serre Chevalier
  • Une station où tous les sports de glisse sont rois, et tous les goûts sont permis © Laura Peythieu
    Une station où tous les sports de glisse sont rois, et tous les goûts sont permis © Laura Peythieu


Le long de la vallée de la Guisane, entre le Col du Lautaret et la ville de Briançon, dans le département des Hautes-Alpes, se cache une destination réputée pour ses paysages, ses activités de sport d'hiver, son patrimoine alpin et engagée dans un développement touristique durable qui préserve sa montagne. La Vallée de Serre Chevalier Briançon, longue de 27 km, étage ses villages, ses hameaux pittoresques et son immense domaine skiable pour le bonheur des amateurs de nature et d'authenticité. Découverte en 4 points essentiels.

 

#1. Une vallée qui fait rimer sports d’hiver et écologie

Composée de la ville de Briançon, de trois villages et d’une constellation de treize hameaux, la vallée de Serre Chevalier — « Serre Che » pour les intimes — offre le plus grand domaine skiable des Alpes du Sud, avec pas moins de 250 kilomètres de glisse entre 1,200 mètres et 2,830 mètres d'altitude. Il est relié à la ville de Briançon, considérée comme « la plus haute ville de France », dont on loue la beauté d’une architecture traditionnelle remarquable. Très prisée des héliotropes Marseillais — qui vantent son temps d’ensoleillement parmi les plus longs des Alpes — la vallée de Serre Chevalier Briançon a aussi de beaux arguments à faire valoir auprès des Parisiens, qui auront deux options pour la rejoindre : les pressés grimperont dans le TGV jusqu’à Oulx en Italie (35 min de Briançon), tandis que les lève-tôt embarqueront à bord d’un train de nuit jusqu’à Briançon, histoire de dévaler les pistes au lever du jour. Sans oublier une nouvelle ligne de bus reliant la station à la gare TGV de Grenoble, avec le petit luxe de pouvoir être déposé juste devant son lieu de villégiature.

Mais ce qui différencie Serre Chevalier des autres stations françaises reste son fort engagement écologique. Véritable pionnière, elle est la première station de ski à produire sa propre électricité. Une démarche qui s’illustre aussi à travers des mesures très concrètes, telles que la plantation de mélèzes, l’installation de panneaux solaires sur les gares des télésièges, un investissement important dans de nouvelles technologies de pointe, et l’objectif ambitieux de réduire son empreinte carbone et d’atteindre un fonctionnement basé à 50% sur les énergies renouvelables d’ici 2030 ! 

  • Fontaine du Bez à La Salle-les-Alpes © Paul Bréchu
  • Serre Chevalier sous la neige © Laura Peythieu

 

L'approche éco-friendly concerne également certains hébergements de Serre Chevalier.

 

#2. Des hébergements éco-friendly

Une approche éco-friendly qui ne se limite pas aux équipements du domaine skiable, mais concerne également certains des hébergements. Estampillés du Label Esprit Parc National— n’oublions pas que celui des Ecrins commence sur la commune de Monêtier Les Bains — ces gîtes et petits hôtels s’engagent à protéger la biodiversité, ainsi qu’à promouvoir savoir-faire locaux et patrimoine culturel de la région.

Certains vont même plus loin, à l’image de l’hôtel Le Christiania à La Salle-Les-Alpes, qui se fournit intégralement en eau chaude grâce à la géothermie ! Une démarche qui transcende les catégories : il sera donc possible de s’offrir une parenthèse de luxe écoresponsable à l’Auberge du Choucas (4-étoiles) ou dans les adorables gîtes traditionnels Le Rebanchon, le Fontenil ou le Flourou

  • Lounge Bar du Grand Hôtel de Serre Chevalier © DR
    Lounge Bar du Grand Hôtel de Serre Chevalier © DR

 

Et pour les inconditionnels du chic montagnard, retrouvez une sélection d’hôtels 4-étoiles où se calfeutrer : 

Hôtel Le Monêtier

Seul et unique hôtel de la vallée à être ouvert toute l’année, ce boutique-hôtel 4-étoiles affiche un décor contemporain mêlant béton brut, pierre de lave émaillée et bois massif, loin du kitsch montagnard qui a pourtant ses adeptes ! Sous oublier l’essentiel, une vue imprenable sur le glacier depuis le balcon de sa chambre.
Site Web de l'Hôtel Le Monêtier.
 

Le Grand Hôtel Serre Chevalier

Situé au cœur du village de Chantemerle et rénové en 2016 par l’architecte Olivier Frémont, le Grand Hôtel reste un cocon discret, qui cultive une atmosphère douce et feutrée, à 1 350 m d’altitude. Le petit luxe ? Un spa Nuxe, où s’offrir un soin après une journée sur les pistes.
Site Web du Grand Hôtel.
 

Rock Noir Hôtel & Spa

Autre boutique-hôtel design appartenant au même groupe que Le Monêtier, le Rock Noir revisite le décor chaleureux des chalets de montagne en y ajoutant de belles touches de modernité : meubles design, larges baies vitrées, grandes pièces à vivre… et un spa avec piscine et sauna.
Site Web du Rock Noir Hôtel & Spa.
 

Le Grand Aigle Hôtel & Spa

Perché à 1,400 m, le Grand Aigle est un des joyaux hôteliers de la vallée de la Guisane. Un hôtel au pied des pistes, au décor minimaliste, teintes douces et service impeccable. Sans oublier un restaurant avec vue sur les pistes enneigées, et un magnifique spa Pure Altitude.
Site Web du Grand Aigle Hôtel & Spa.

  • Hôtel Grand Aigle – Jacuzzi © Mickael Goupil
  • Hôtel Le Monêtier – Serre Chevalier © DR

 

La vallée fait le pari du local jusque dans son offre gastronomique.

 

#3. Des tables qui mettent à l'honneur la richesse du terroir local

À mille lieues d’une cuisine de montagne roborative mais aseptisée, la vallée fait le pari du local jusque dans son offre gastronomique. Des produits du terroir proposés dans des cadres pour le moins insolites — dîner en altitude après une balade en motoneige, apéro-raquette dans une yourte… 

Les plus sages s’attableront au Chazal, restaurant gastronomique où officie le chef Fabien Ferdinand, un enfant du pays ayant fait ses gammes dans de grandes tables étoilées, notamment chez Pierre Gagnaire à Londres. Dans l’assiette, une grande variété de plantes sauvages des montagnes, des fromages directement issus de la bergerie de Monêtier-les-Bains, et une inventivité parfaitement maîtrisée. Dans le même esprit de revisiter la fine fleur du terroir local a eu lieu l’été dernier un week-end « Dine local », durant lequel tous les restaurants participants mettaient en avant un plat local revisité. Face au succès rencontré, une version hivernale devrait être au programme fin janvier 2021. Et on n'oublie bien sûr pas les soirées raclettes (forcément) assorties de dégustation de liqueur de mélèze.

  • Le Chazal © Le Petite Gastronome
    Restaurant Le Chazal à Monêtier-les-Bains© Le Petite Gastronome

 

#4. Il n’y a pas que le ski dans la vie

On croit souvent à tort que les stations de montagne se limitent aux sports de glisse. En cette année particulière, Serre Chevalier Vallée Briançon parvient là encore à se démarquer, en proposant un panel d’activités hors-ski. On profite de l’extérieur en s’initiant au ski nordique ou de randonnée qui permettent d’accéder (avec un guide, on vous le conseille) à des panoramas imprenables sur les montagnes et les hameaux avant de rentrer se réchauffer autour d’un chocolat et d’une tarte aux myrtilles. Pourquoi ne pas essayer la balade en fatbike électrique au lever du jour, afin de voir la nature se réveiller et bénéficier des conseils d’un guide sur la région ; une balade en chien de traîneau et se prendre pour Jack London l’histoire de quelques heures, ou encore la tyrolienne flambant neuve, pour une descente à 110 km/h (possible dès l’ouverture des remontées mécaniques) 

Dans un autre registre, on enfile ses patins à La-Salle-les-Alpes ou à Monêtier-les-Bains pour retomber en enfance à la patinoire, et on prolonge l’expérience gelée au circuit de Serre Chevalier pour une séance de conduite sur glace pleine de sensations fortes !

Le soir venu, on pourra finir la journée par un dîner sous igloo avant d’aller flamber au Casino de Briançon. Quitte à être en ville, c'est d'ailleurs l'occasion de visiter cette perle des Alpes, sa Cité Vauban et son patrimoine d’exception.

 

  • Serre Chevalier sortie en raquettes © Paul Bréchu
  • Serre Chevalier ski de randonnée © Serre Chevalier Vallée Briançon - @laurapeythieu

 

 

#5. La cité Vauban de Briançon, joyau du patrimoine architectural montagnard 

La ville de Briançon, la plus haute de France, est l’une des portes d’entrée du domaine skiable de Serre Chevalier Vallée. Elle abrite notamment la Cité Vauban, qui entoure la ville haute de magnifiques fortifications classées au patrimoine mondial de l’UNESCO, à visiter en raquettes tout au long de l’hiver. Les férus d’histoire pourront pénétrer dans la fameuse collégiale tricentenaire de Briançon, avant d’aller admirer les fresques et peintures du XVe siècle de la vallée. On ne saurait que trop recommander un passage Centre d’art contemporain niché, dans les anciennes prisons du Palais de justice. 

Loin de s’éteindre en dehors de la haute saison hivernale, la vie culturelle de la vallée continue de battre son plein le reste de l’année et à déborder sur les villages alentours, comme en témoigne le très beau musée d’Art Sacré à Monêtier-les-Bains.

  • Briançon en hiver © Office de Tourisme Serre Chevalier
  • Briançon en hiver © Office de Tourisme Serre Chevalier

 

 

 

Cet article sponsorisé a été réalisé par les équipes éditoriales de YONDER en partenariat avec l'Office de Tourisme Serre Chevalier Vallée Briançon.

Pratique
Nous recommandons aussi