Vous êtes ici

La rédaction Yonder, Le lundi 26 octobre 2020
En partenariat avec logo Saint-Martin Office de Tourisme
Sponsorisé

Saint-Martin : le meilleur de l'île, hors des sentiers battus

Que faire à Saint-Martin ? Que voir sur cette île des Caraïbes à l'âme bien trempée ? La réponse avec un itinéraire de 7 jours, loin des circuits habituels, pour lever le voile sur cette jolie destination tropicale.
  • La Baie de Marigot avec la Marina Fort Louis se découpe sur les eaux turquoise de la mer des Caraïbes © DR
    La Baie de Marigot avec la Marina Fort Louis se découpe sur les eaux turquoise de la mer des Caraïbes © DR


C'est une petite île où l'on ne s'ennuie pas. Posée à cheval sur l'Atlantique et la mer des Caraïbes, Saint-Martin n'est grande que de 93 kilomètres carrés mais regorge de paysages et d'activités pour qui veut passer une semaine de vacances bien remplie. À 7h40 heures de vol de Paris, ce confetti qui émerge au cœur de l'arc antillais est divisé en deux parties ; le nord est français, le sud est hollandais. D'un côté ou de l'autre de cette frontière qui ne se remarque presque pas, on bronze, on randonne, on se baigne, on déguste une gastronomie remarquablement variée... bref on s'imprègne d'une atmosphère caribéenne puissante, qui est présente sur chaque plage, sur chaque montagne, dans chaque quartier de cette île attachante où l'on a vite envie de revenir.

Voici quelques idées pour éplucher Saint-Martin en quelques jours, loin de l'agitation touristique.

 

Jour 1 | Prendre ses quartiers au Temps des Cerises 

 

Après 7h40 de vol de jour, une seule envie, filer à l'hôtel poser ses bagages, se rafraîchir et se reposer. Si vous rêvez de passer vos vacances les pieds dans l’eau, dans un boutique-hôtel aux allures de cabane de plage bohème, foncez au Temps des Cerises. L'établissement se compose de neuf chambres, dont six supérieures, toutes avec terrasse ou balcon et accès à la plage pour profiter d'une vue imprenable sur la Baie de Grand Case et la mer des Caraïbes. Animez votre vendredi soir de musique live et régalez-vous le samedi grâce à l'incontournable BBQ Lobster Party. Le Temps des Cerises, c'est une retraite où l’on se sent coupé du monde et où l’on peut recharger ses batteries avant de partir à la découverte de Saint-Martin

  • Chambre supérieure à l’hôtel Le Temps des Cerises © DR
    Chambre supérieure à l’hôtel Le Temps des Cerises © DR

 

Le Temps des Cerises
À partir de 230€ la nuit,
158 Boulevard de Grand-Case, Grand-Case, 97150, Saint Martin
Site Web de l’hôtel 
Le Temps des Cerises.

 

L'alternative ? Pour les grandes tribus ou les amateurs de luxe sans égal, ne pas hésiter à faire appel aux services des agences de location de villas 100%VILLA, qui propose en location saisonnière 70 villas de luxe de 1 à 14 pièces, ou SOTHEBY'S, qui détient une cinquantaine de demeures de 3 à 10 pièces

 

Jour 2 | Découvrir la ville de Marigot

 

Matin | Grimper au Fort Saint-Louis

La ville de Marigot s'étale au pied d'un petit morne qui se dresse face à la mer. À son sommet le site historique du Fort Saint-Louis surplombe la baie. On y arrive en grimpant vers l'église Saint-Martin-de-Tours, puis en contournant l'édifice par la droite. La route continue de monter à flanc de colline, puis vient un escalier assez raide pour les derniers mètres. Une fois arrivé, on se perd dans les ruines de ce fort, construit en 1789, pour protéger de l'ennemi les denrées qui étaient stockées en contrebas des ennemis. Laissé à l'abandon, il a fait l'objet d'une restauration en 1993. Il reste aujourd'hui quelques bouts de murs mais on mesure plutôt bien la forme de l'édifice. On vient aussi ici pour admirer la magnifique vue panoramique sur la baie de Marigot, Anguilla, les Terres Basses, la Baie Nettlé... un inoubliable couché de soleil vous y attend.

  • Le Fort Saint Louis sur les hauteurs de Marigot © SV Zanshin
    Le Fort Saint Louis sur les hauteurs de Marigot © SV Zanshin

 


Midi | Déjeuner au Tropicana

Avec une terrasse et une salle ouverte sur la Marina Royale de Marigot, le Tropicana attire locaux, plaisanciers ou visiteurs pour sa cuisine française revisitée à base de produits extra frais et de qualité et son accueil légendaire. Gardez de la place pour les desserts, dignes des plus grandes pâtisseries.

Le Tropicana
Rue de Sandy Ground, Marina Royale, Marigot 97150

 

Après-midi | Se promener dans Marigot à l'affut des œuvres de street art

Une balade littorale borde le front de mer à Marigot. Elle longe la marina circulaire de Fort Louis, puis la gare maritime autour de laquelle sont basés plusieurs lolos, ces restaurants de nourriture créole traditionnelle, dont le bien connu « Chez Coco » trône sur la place du marché. Tables en plastique et toiles cirée, c’est dans une ambiance conviviale et décontractée que l’on s’attable pour goûter les meilleurs colombos, blaff de poisson, lambis frits ou créoles accompagnés de riz et pois ou de banane plantain.

Si la curiosité est encore au rendez-vous après ces douceurs épicées, il est possible de continuer à marcher longtemps au bord de l'eau et on repère çà et là des œuvres de street art du collectif saint-martinois Wall Art et des artistes guadeloupéens MaShin'Art ou Jimmy Sheik qui rhabillent petit à petit les murs de Marigot de mille couleurs. 

  • Les fresques habillent les murs de Marigot © DR

    Les fresques habillent les murs de Marigot © DR

     

En savoir plus sur Saint-Martin ?

Découvrez ici notre autres articles consacrés à la destination : 5 raisons de partir à Saint-Martin ; le carnet de bonnes adresses de Saint-Martin (hôtels, restaurants, nightlife, farniente...) ou Saint-Martin côté "green", une destination sport et nature.

Pour une robinsonnade coupée du monde, on peut se rendre en kayak sur l’île déserte de Caye Verte.

 

Jour 3 | Profiter des plages de Saint-Martin

 

Matin | Admirer le lever de soleil depuis Orient Bay 

On la surnomme le « Saint-Tropez des Caraïbes ». Le soir, Orient Bay est très fréquentée. De jour comme de nuit, Orient Bay est très fréquentée. En journée, les beach bars tels que le Kontiki ou le Bikini animent la plage au son des meilleurs Dj's. Dans un cadre lounge, vous pourrez apprécier une cuisine variée et raffinée à déguster les pieds dans le sable. C'est aussi le moment de vivre des sensations fortes en s'essayant au jetski ou au parasail ! Le soir, la place du village accueille de nombreux bars et des restaurants animés où l'on vient siroter des cocktails et déguster des cuisines du monde entier. 

Aux premières heures du jour en revanche, la zone est encore déserte. La magnifique plage de sable fin, longue de trois kilomètres et orientée vers l'Est est donc l'endroit idéal pour venir admirer le soleil se lever sur l'océan Atlantique. Pour une robinsonnade encore plus coupée du monde, on peut se rendre en kayak sur l’île déserte de Caye Verte à quelques centaines de mètre du rivage, et profiter de Saint-Martin sous un angle différent.

L’appétit aiguisé, plusieurs option s'offrent à nous pour le déjeuner : 

  • La Trattoria : une cuisine italienne moderne où les classiques de la botte s’accommodent parfaitement des poissons et fruits de mer locaux ;
  • L’Atelier : viandes du monde, poisson frais de pêche locale et charcuterie haute gamme sont les rois du menu, préparés pour en sublimer les saveurs. Carte des vins internationale ;
  • Le Télégraphe : belle terrasse où profiter des classiques internationaux et de plats caribéens typiques. Snacks apéritifs et plateaux à partager pour une agréable mise en jambe ;
  • L’Astrolabe : confortablement installé au bord de la piscine, on se laisse tenter par une cuisine régionale française doucement entremêlée de touches exotiques ;
  • Le Bikini : les yeux sur l’océan, voilà le décor idéal pour déguster une cuisine variée, les pieds dans le sable ! Et pour commencer une journée parfaite, quoi de mieux qu’un petit déjeuner dans ce cadre idyllique ?

 

Après-midi | Se lancer à la recherche de la « plage des amoureux »

Saint-Martin compte 37 plages. Celles d’Orient Bay, de Grand-Case ou de Mullet Bay côté hollandais sont les plus connues et les plus fréquentées. Mais en cherchant bien on trouve des recoins de sable paradisiaques où jouer les explorateurs. Il y a par exemple la plage de Petites Cayes à la pointe nord de l'île, située dans la Réserve Naturelle Nationale de Saint-Martin.

Mieux encore, près de l'Anse des Pères, une plage microscopique et protégée par une petite barrière rocheuse est baptisée « plage des amoureux », ou « Lover's Beach ». On y accède en se garant près du port de Galisbay. Il faut ensuite marcher le long de la côte vers le nord jusqu'à arriver en surplomb de cette petite crique secrète où certains couples aventureux viennent graver leurs initiales dans la roche. Très discrète, n’hésitez pas à demander de l’aide aux randonneurs sur le chemin.

  • Lover's Beach © Fabian Charbonnier
  • Plage de Petites Cayes © Fabian Charbonnier

 

À l'heure où le soleil se couche, direction les côtes orientées à l'ouest pour observer l'astre tomber derrière l'horizon.

 

Jour 4 | Marcher sur les chemins de Saint-Martin

 

Matin | Parcourir le Sentier des Froussards

Saint-Martin est quadrillée de sentiers qui parcourent les reliefs. Le « Sentier des Froussards » est une randonnée littorale qui contourne le site de Red Rock et relie l'Anse Marcel à la plage des Grandes Cayes. Long de 4,5 kilomètres, il traverse un massif forestier intact. En partant tôt le matin, avec de bonnes chaussures aux pieds, un chapeau sur la tête et une réserve d'eau il faut près de trois heures pour boucler cette randonnée qui offre des panoramas uniques sur la Réserve Naturelle qu'il parcourt. On croise certaines des 182 espèces végétales présentes sur le site dont les fameux cactus « tête à l'anglais ». 25 espèces animales habitent aussi ce massif boisé, dernier recoin encore 100% sauvage de l'île.

  • Sur le Sentier des Froussards © Fabian Charbonnier
  • Sur le Sentier des Froussards © Fabian Charbonnier

 

 

Soir | Admirer le coucher du soleil

À l'heure où le soleil se couche, direction les côtes orientées à l'ouest pour observer l'astre tomber derrière l'horizon. Une petite balade facile relie Anse Des Pères au port de Galisbay et offre de beaux panoramas sur l'ouest de Saint-Martin. Tout au bout de l'île, la grande plage de la Baie aux Prunes est aussi un spot idéal et peu fréquenté pour admirer le soleil plonger dans la mer des Caraïbes. 

Pour une alternative branchée, on se rendra au Grand Case Beach Club, l'un des hôtels les plus populaires de l'île, et son restaurant le Sunset Café, idéal pour manger en plein air, face à la mer et au bruit des vagues. 

  • Le coucher de soleil depuis le Grand Case Beach Club © DR
    Le coucher de soleil depuis le Grand Case Beach Club © facebook.com/grandcase/
Beaucoup de monde se presse au Yellow Beach, adresse idéale où déjeuner les pieds dans le sable.

 

Jour 5 | Parcourir les îlets autour de Saint-Martin

 

Matin | Marcher sur l'îlet Tintamarre

Face à la pointe nord de Saint-Martin, l'îlet Tintamarre est un bout de terre sauvage d'une superficie de près de 100 hectares qui fait partie du territoire de la Réserve Naturelle. Il est quand même possible d'y accoster en bateau privé ou grâce aux saintoises, ces barques de pêche antillaises qui assurent une liaison depuis Cul-de-sac. On peut ainsi profiter de ses fines plages désertes et marcher sur les minces chemins qui le parcourent. Ils mènent aux vestiges d'une voie ferrée et d'un vieil aérodrome, preuve que ce caillou a un jour été habité. 

 

Après-midi | Buller sur l'îlet Pinel au Yellow Beach

Plus près de la côte, l'îlet Pinel est bien plus petit et davantage fréquenté. Beaucoup de monde se presse au Yellow Beach, adresse idéale où déjeuner les pieds dans le sable sous les paillotes — poisson frais relevé d'épices ou languste grillée —, avant de filer bronzer sur un transat sur la plage paradisiaque orientée vers Cul-de-Sac. Mais l'îlet cache aussi quelques petits chemins sur lesquels il est possible de s'aventurer. Une autre plage orientée au nord et quasi déserte garantit à ceux qui s'y installent une session de farniente en toute tranquillité. Chapeau et crème solaire sont fortement recommandés sur ces îlets presque vierges de tout ombrage !

  • L’ilet Pinel et le Yellow Beach © Donovane Tremor
    L’ilet Pinel et le Yellow Beach © Donovane Tremor

 


PRATIQUE
Compter $12 ou 10€ aller-retour pour 10 minutes de traversée entre l'embarcadère de Cul-de-Sac et l'îlet Pinel. A peine plus pour l'îlet Tintamarre. En règle générale il y a un départ toutes les 30 minutes entre 10h et 16h en basse saison, et 17h en haute saison, mais mieux vaut quand même se renseigner avant.

Page Facebook du Yellow Beach.

424 mètres ! C'est l'altitude du point culminant de Saint-Martin.

 

Jour 6 | Explorer l'intérieur de l'île

 

Matin | Se hisser au sommet du Pic Paradis

424 mètres ! C'est l'altitude du point culminant de Saint-Martin. Pour atteindre le Pic Paradis, une route part du village de Rambaud et se faufile dans la végétation jusqu'à un petit parking d'où il reste encore une vingtaine de minutes de marche pour arriver au sommet. Une autre solution est de partir à pied de la Loterie Farm, cette ancienne sucrerie transformée en une réserve naturelle privée centrée sur un bar-restaurant et une magnifique piscine d’eau de source, le tout dans une végétation luxuriante. La randonnée totale dure environ trois heures et certains passages sont assez raides. Une fois en haut le panorama est remarquable. Il porte sur toute l'île, à 360°, et même sur les îles voisines qui se devinent à l'horizon. 

  • L’ascension du Pic Paradis © DR
    L’ascension du Pic Paradis © DR

 

 

Après-midi | Visiter l'Amuseum Naturalis

Ce petit musée occupe une maison coloniale ancienne située à Quartier d'Orléans. On y découvre de nombreuses informations sur la culture, et la nature de Saint-Martin telles que les espèces endémiques de l'île ou les techniques de construction traditionnelles qui donnent leur charme aux maisons locales. Un jardin botanique permet aussi de comprendre comment la faune s'est adaptée au climat de l'île. Une section dévoile aussi des éléments sur la médecine caribéenne à base de plantes. Bref, une visite très complète et enrichissante pour mieux comprendre Saint-Martin.

PRATIQUE
Entrée gratuite
Route du Quartier d'Orléans, Quartier d'Orléans. 
Ouvert de 9h à 12h du mardi au samedi
Site Web Officiel de l'
Amuseum Naturalis.

 

Jour 7 | Explorer la partie néerlandaise de l'île

 

Matin | S'offrir quelques sensations avec le Flying Dutchman

En plein cœur de la partie néerlandaise de Saint-Martin, le parc Rainforest Adventures déploie une myriade d'activités pour rendre votre séjour encore plus palpitant. Un télésiège baptisé « Sky Explorer » permet de relier le sommet de Sentry Hill d'où l'on est époustouflé par la vue à 360°. Un toboggan géant permet de dévaler la pente sur des bouées. Mais l'attraction la plus frissonnante est la tyrolienne connue sous le nom de Flying Dutchman. Assis dans une nacelle, on dévale 853 mètres de câble à 56km/h pour un dénivelé de 320 mètres. C'est la tyrolienne la plus raide au monde.

PRATIQUE
Forfait à $99 USD pour emprunter le télésiège, profiter du sommet de la montagne, visiter l'Emiliano Wilson Museum et descendre en tyrolienne. L'expérience totale prend environ 3h.
Site Web officiel de Rainforest Adventures.

 

Après-midi | S'émerveiller en plongeant sous l'eau

De beaux spots de plongée sont accessibles en snorkeling depuis le rivage de Mullet Bay ou Dawn Beach mais il faut toujours faire attention aux courants. D'autres sont moins fréquentés car accessibles uniquement en plongées à bouteilles. C'est le cas par exemple de l'épave du HMS Prosélyte, une frégate de la Royal Navy armée de 32 canons qui coula en septembre 1801 après avoir heurté un haut-fond.

PRATIQUE
Compter à partir de 65$ une plongée en bouteilles avec Dive Adventures.
Ouvert tous les jours de 8h15 à 17h15.
Site Web Officiel de Dive Adventures.

 

L'adresse alternative ? Si vous souhaitez apprendre à plonger et passer vos niveaux pour découvrir les merveilles des fonds marins côté français (Rocher Créole, Tintamarre) et hollandais (Récif de Prosélyte et les épaves), le centre Blue Odyssey Diving, au sein de l’hôtel Hommage (anciennement Mercure) est la référence en la matière. 

 

__________________________

 

PRATIQUE

Dans un contexte où les voyages long-courriers peuvent susciter une appréhension, Saint-Martin offre de nombreux avantages aux voyageurs français :

  1. Saint-Martin est un territoire français d’outre-mer. Sa frontière, via l'aéroport de Grand-Case est ouverte aux voyageurs venus de métropole qui devront présenter un test Covid négatif de moins de 72 heures. Un test de moins 120 h est demandé aux voyageurs venus de métropole arrivant par l'aéroport de Juliana côté hollandais ;
     
  2. L’île est desservie par des vols directs depuis Paris-CDG, ou via Amsterdam, jusqu’à l’aéroport international Princess Juliana International Airport, SXM (en général 7h45 de vol). Il est également possible de rejoindre Saint-Martin depuis Paris-Orly (ORY) en faisant escale à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) ou Fort-de-France (Martinique) ;
     
  3. Monnaie officielle du côté français de l’île, l'euro est accepté sur toute l’île facilitant ainsi les paiements.
     
  4. Les normes sanitaires de l'île sont en conformité avec les standards français et européens ce qui en fait une destination sûre à l'heure actuelle.
     
  • Logo FEDER UE - Saint-Martin


Cet article sponsorisé a été réalisé par les équipes éditoriales de YONDER en partenariat avec l'Office de Tourisme de Saint-Martin.

Nous recommandons aussi